Les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme

Pour cet anniversaire décennal, une exposition prend place au Musée de l’Homme jusqu'au 30 juin 2019

Article rédigé par le guide local François-Baptiste

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

10 décembre 1948

Il y a 70 ans, Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale de l’ONU ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris, au Palais de Chaillot.

Pour commémorer son adoption, la Journée des droits de l'homme est célébrée chaque année le 10 décembre.
Le Musée de l'Homme accueille En Droits ! jusqu’au 30 juin 2019 avec au programme : street art, photographie, spectacles et rencontres.

Déclarations

L’exposition Déclarations de Sebastião Salgado au rez-de chaussé est celle que nous vous présentons dans cet article.

Grâce à une trentaine d'images, une pour chaque article de la Déclaration, l'artiste plonge le visiteur dans une froide réalité. Il était témoin des avancées dans le monde de l'application des Droits de l'Homme, désormais c'est à nous. Cette exposition couvre plusieurs décennies de conflits et présente les conditions de travail et de vie de certaines communautés à-travers le monde.

Vous pouvez retrouver toutes les photos sur la page Facebook @KeewegoParis ou sur Pinterest. Vous pouvez en profiter pour nous suivre sur les réseaux sociaux.


Article 9

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.


Île de Tai A Chau, Hong Kong, 1995

Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.


Mindanao, Philippines, 1999


Article 14

1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.
2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.


Kladanj, Bosnie centrale, 1995

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.


Soudan, 1985


Article 8

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.


Kaboul, Afghanistan, 1996

Article 28

Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.


Tanzanie, 1994


Article 17

1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.


Etat de Sergipe, Brésil, 1999

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

Dhanbad, Etat de Bihar, Inde, 1989


Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Sertao du Cariri, Etat du Ceara, Brésil, 1980

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.


Sierra Madre occidentale, Etat de Oaxaca, Mexique, 1980


Exposition au Musée de l'Homme jusqu'au 30 juin 2019.

Musée de l'Homme

17 place du Trocadéro, 75116 Paris
Site internet
Métro 6,9 Trocadéro
Bus 22, 30, 32, 63, 72

Horaires d'ouvertures

Tous les jours* : 10h – 18h

*Mardi : fermé

Tarifs d'entrée

Collections permanentes :
Plein tarif : 10 €
Tarif réduit* : 7 €

Billet couplé Collections permanentes + Exposition temporaire:
Plein tarif : 12 €
Tarif réduit* : 9 €
Gratuit : -3 ans, personne handicapée et son accompagnateur.

*: -25 ans résident de l’UE, visiteur détenteur d’un billet plein tarif de moins de 3 mois d’un autre site du Jardin des Plantes, du Musée de l’Homme ou du Zoo de Paris, demandeur d’emploi, bénéficiaire de minima sociaux.


Faites en profitez votre entourage, partagez cet article

Laisser un commentaire

Send this to a friend