Paris été 2020 : constat sur le tourisme et ce qui va changer

Butte Montmartre groupe de touriste vers sacré coeur
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
On a fait le point sur la situation du tourisme à Paris et on vous dit tout ce qui va changer

Depuis plus d’un an, le secteur du tourisme est totalement bouleversé voir bloqué à Paris. Cela a commencé avec la crise des Gilets Jaunes, puis il y a eu les grèves des transports en commun et alors qu’un court répit s’est fait sentir, le Covid-19 est venu mettre un brutal coup d’arrêt. Visiter Paris est devenu un privilège de parisien pour les parisiens. Le monde entier avait pris l’habitude de venir voir le Louvre et la Joconde, de passer des instants « iconiques » à la terrasse d’un café de Saint-Germain et de flâner dans les rues du Marais d’une église à l’autre entre deux boutiques branchées.

L’activité commerciale de Keewego

Keewego a su faire face et s’est adaptée. Enfin les éléments clés étaient déjà là. Les visites guidées et expériences privées sont toujours par groupe de 6 personnes maximum issues du même foyer ou du même groupe d’amis. Facile de tenir la distanciation et de pouvoir écouter le guide dans ces conditions.

Chacun muni d’un masque, les visites ont pu se faire malgré tout. Et si les musées étaient jusqu’alors fermés, il y a tout de même à Paris pléthores de choses à voir et à faire sans pour autant aller dans des lieux clos.

L’été post-confinement

Depuis la fermeture des frontières et l’absence de touristes étrangers, Paris en cet été 2020 est réservée à ses habitants et ses environs. L’afflux de pistes cyclables facilite les déplacements à vélo et trottinettes. Les terrasses des cafés ont rouvert et profitent bien souvent de places de parking d’ordinaire réservées aux voitures pour proposer davantage de tables, espacées les unes des autres.

De plus, les musées limitent la fréquentation de leurs expositions laissant davantage de place à toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir des œuvres avec plus d’intimité. Par exemple au Louvre lors de sa réouverture le 6 juillet, bien que certaines salles étaient fermées, car ne permettant pas de respecter la distanciation d’un mètre entre chaque visiteur, il y régnait une atmosphère bien plus empathique qu’à l’ordinaire où chacun pouvait profiter à loisir des milliers d’œuvres exposées, comme en conversation avec elle.

Ce qui va changer pour le tourisme à Paris

La foule est devenue l’ennemi public numéro un. Que ce soit en regardant un film le personnage principal serre des mains, se promène en public, enlacé des amis, ces actions auparavant anodines provoquent aujourd’hui un certain malaise. Nous spectateurs, avons alors une petite voix dans la tête qui nous alerte en nous disant « Il ne s’est pas lavé les mains », « il ne respecte pas la distanciation » etc…

Les personnes qui vont aujourd’hui voyager vont brutalement abandonner le modèle de visiter un lieu, une place, un monument ou une ville au sein d’un groupe. Au-delà de la recherche le service personnalisé, les voyageurs, inconsciemment peut-être, se sentiront plus à l’aise simplement avec un guide qui les accompagnent. D’autant plus que visiter avec des inconnus durant quelques heures aura nécessairement tendance à nous faire nous poser des questions. L’esprit ne sera pas léger et sera assagi par toutes ces questions stressantes autour de la maladie et ses répercussions.

Les gestes barrières : marqueurs de la fin de l’ancien modèle de visite guidée groupée

Un mètre de distance entre chaque participant et le port du masque, font que l’ancien modèle de bus touristique a défaut d’être archaïque va progressivement disparaitre.

Il ne faut pas oublier que voyager, est un plaisir et doit le rester. Dès lors que les touristes ressentiront une gêne, une appréhension quelconque, voyager ne deviendra plus un plaisir. Les gestes barrières, ont certes le mérite de nous protéger mais provoque nécessairement cette gêne qui empêchera l’esprit de pleinement s’évader afin de profiter au mieux du voyage en cours.

Montmartre le quartier gagnant du confinement et de ses effets

Avant le confinement, visiter Montmartre était toujours synonyme de foule et de touristes étrangers notamment. Désormais, le quartier aussi champêtre que mondialement connu offre une expérience absolument unique. Ses ruelles, ses escaliers, ses monuments historiques admirables à ciel ouvert et son atmosphère bucolique sont libres d’accès.

Newsletter

Ne ratez plus les sorties des derniers articles

L'auteur : François-Baptiste

Guide et rédacteur d’articles pour Keewego depuis 2018, j’ai eu le plaisir de rencontrer des visiteurs venus du monde entier avec qui le contact est toujours très bien passé.

Articles les plus lus

Jardin du Port de l'Arsenal bateaux soleil printemps

Visiter Paris l’été

Pendant la période estivale, visiter Paris présente de nombreux avantages que je vous présente dans cet article.

Nous écrire

À partager sans modération

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email

Articles récents

Oeuvre reprenant les robes icones de YSL au Musée Yves Saint-Laurent pour visiter le Paris de la Mode

Paris chic et mode – Interview et infos sur les lieux cultes de la capitale de la mode

Pour parcourir le Paris de la mode, nous vous présentons dans un premier temps les différents musées qui lui sont consacrés. Ensuite, pour vous guider et vous inspirer, deux serials shoppeuses vous présenteront leurs coups de cœur et leurs adresses pour faire les boutiques à Paris. Enfin, retrouvez le parcours de notre visite guidée de Paris qui passe par ces lieux emblématiques, pour une immersion totale dans le Paris de la mode.

Keewego est la plateforme de réservations de visites guidées et d’expériences privées

  • Visites guidées privées jusqu'à 6 personnes
  • Expériences incontournables et insolites : vélo, running et pétanque
  • Guides locaux sélectionnés
  • Service client 7j/7, ultra réactif

Réservations immédiates.
Paiements en ligne sécurisés.

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez cette page dans votre boite mail