Que faire à Paris - Visiter Montparnasse

Des sites touristiques insolites, des cafés historiques, des rues animées, un cimetière, une tour, une gare et des bretons. C’est tout cela en même temps visiter Montparnasse.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Montparnasse Tour derrière un arbre

Situé au croisement de quatre arrondissements, Montparnasse est un carrefour incontournable pour le sud de Paris. Ses alter egos parisiens sont la place de la Bastille pour l’est, la place de l’Étoile pour l’ouest et la place de la concorde pour le centre et le nord. Pas mal comme comparaisons.

Montparnasse est un quartier véritablement atypique de Paris. De lui, les visiteurs et bon nombre de parisiens n’y voient qu’une grande tour et une gare qui permet de rejoindre l’ouest de la France. En réalité, ce quartier est assez vivant, constitué de cinémas, d’immeubles haussmanniens, de restaurants et de brasseries célèbres. Visiter Montparnasse c’est découvrir un Paris véritablement parisien.

Avec ses grands trottoirs, ses pistes cyclables et un des plus beaux musées de Paris, ce quartier ne manque pas d’arguments. Facilement joignable en transports en commun et avec toutes les raisons que je vous dévoile au fil de cet article, vous voudrez visiter Montparnasse à la prochaine occasion ! Un de mes quartiers coups de cœur de Paris.

L’histoire de Montparnasse

L’origine du nom

À l’origine, Montparnasse était d’un simple amas de gravats situé au croisement du boulevard Raspail et du boulevard du Montparnasse. Des étudiants du Quartier Latin, qui se trouve à quelques centaines de mètres, venaient y réciter des vers de poésie. Il leur est alors venu l’idée de donner à cet endroit le surnom de Mont Parnasse, en rapport avec la mythologie grecque, cette fameuse montagne où se trouvaient les muses.

Depuis ce croisement a été aplani, et a été renommé la place Pablo Picasso.

Montparnasse quartier de fête

À l’instar de Montmartre, à Montparnasse passait la barrière des Fermiers généraux où était prélevé un impôt sur les marchandises entrant dans la ville. Comme sur la célèbre butte du nord de Paris, de nombreuses salles de spectacles et des cabarets s’installèrent donc à Montparnasse pour que les tarifs des boissons restent abordables pour les habitants.

Bien que cet impôt fût levé en 1860, la compétition entre Montmartre et Montparnasse pour être le quartier de la fête parisienne a continué de battre son plein jusqu’à l’exposition universelle de 1889, qui annonça l’âge d’or de Montparnasse.

Montparnasse devient le repère des artistes

Montparnasse tag graf peinture murale Gaité souvenir

Pour le centenaire de la Révolution Française, l’exposition universelle fit à Paris le plus beau cadeau qu’il soit : la Tour Eiffel. Petit à petit, les artistes comme Picasso qui habitaient Montmartre, et qui en faisaient la réputation décidèrent de rejoindre le rival Montparnasse car plus au centre de Paris. Ses loyers moins élevés en faisaient l’endroit idéal pour les ateliers des artistes.

Avec ses cafés bon marchés, les habitants se retrouvaient, sociabilisaient et s’entraidaient. Une anecdote raconte que lors de la première nuit qui a suivi son arrivée à Paris depuis le Japon, l’artiste Foujita -lien à insérer- y rencontra Modigliani et Soutine avant de devenir en quelques semaines, l’ami de Juan Gris, Henri Matisse et Pablo Picasso.

À l’ère de la course à la modernité grandissante marquée par la Dame de Fer, le quartier devient dans les années 1920 le cœur de la vie intellectuelle et artistique à Paris, c’étaient les Années folles et le début de l’âge d’or de ce dernier.

L’âge d’or de Montparnasse

Les historiques cafés restaurants toujours présents que sont la Coupole, le Dôme, la Rotonde et le Select ont été les témoins de cette époque où les artistes se réunissaient, échangeaient et pouvaient payer leurs repas en échange de croquis. Lorsque les disputent se transformaient en affrontements, il était de coutume de ne pas faire appel aux autorités.

Autre brasserie célèbre de Montparnasse, la Closerie des Lilas où sur la terrasse, Francis Scott Fitzgerald fit lire à son ami Ernest Hemingway, le manuscrit de Gatsby le Magnifique qui deviendra un chef-d’œuvre de la littérature américaine. Car oui, ce quartier attirait des célébrités du monde entier, du fait de sa renommée internationale véhiculée par ses artistes.

La chute de popularité de Montparnasse

Dans les années 30, Montparnasse commence progressivement à perdre de son éclat. L’esprit frondeur et gai des Années folles passe progressivement de mode. Le quartier voit des exilés politiques comme Lénine et Trotski s’installer. On vient moins visiter Montparnasse.

Avec la seconde guerre mondiale, l’éclat du quartier se ternit, les artistes se dispersèrent, l’esprit jovial et festif disparu comme dans l’ensemble de la capitale.

Heureusement, le quartier propose toujours au visiteur d’avoir un aperçu de ces plus belles années. Il a gardé ses emblématiques cafés, ses salles de spectacles et est devenu un carrefour majeur pour le cinéma à Paris. Sa popularité remonte et ci-dessous retrouvez les sites touristiques à ne pas manquer lorsque vous venez visiter Montparnasse.

Que visiter à Montparnasse

La tour Montparnasse

Montparnasse tour depuis boulevard Edgar QUinet

La tour Montparnasse est un des sites touristiques les plus fascinants de Paris et est une véritable expérience. Pensée dès 1958, les premiers travaux commencèrent en 1969. Un retard causé par la hauteur disproportionnée de cet édifice par rapport au reste de la ville. C’est le Président Pompidou, à l’instar du centre qui porte son nom, qui permit d’aller outre les critiques car il souhaitait doter la capitale d’infrastructures modernes.

Encore aujourd’hui elle et la tour Eiffel sont les deux seules constructions aussi hautes, dans Paris intramuros. Si aller au troisième étage de la Dame de Fer est une activité réputée et très prisée par les touristes, je ne peux que vous conseiller d’aller au 56 étage de la tour Montparnasse. Là-haut, à près de 210 mètres de hauteur se trouve « l’Observatoire panoramique de la Tour Montparnasse ».

Ses 800 m² de surface vous offre un panorama unique à 360° sur toute la ville et au-delà. Si arriver au sommet de la tour Eiffel est très long du fait de son espace d’accueil limité et de sa popularité, ce n’est pas le cas pour sa rivale. La queue pour arriver aux ascenseurs est minime et ces derniers font l’aller-retour en quelques dizaines de secondes jusqu’au 56ème étage. Une fois au sommet, la terrasse est si vaste que vous pouvez vous déplacer librement.

Mon conseil, y aller par temps dégagé et si possible, 1h avant le coucher du soleil. Ainsi vous pourrez profiter de la « golden hour » soit le moment où la lumière est la plus belle, puis de l’arrivée de la nuit. Lorsqu’on aperçoit tout Paris éclairé, on comprend son surnom de ville lumière. Visiter Montparnasse et monter au sommet de sa tour, c’est visiter tout Paris en une fois.

Le Musée Bourdelle

Le musée Bourdelle est l’un des plus beaux et insolites musées de Paris. Celui qui se cache à une centaine de mètres de la gare se trouve dans la rue Antoine Bourdelle, à l’emplacement des appartements, ateliers et jardins du sculpteur. Ce musée gratuit tout au long de l’année pour tout le monde, se découvre avant votre arrivée où depuis la rue vous pouvez apercevoir l’un des jardins et ses impressionnantes statues en bronze.

Il propose aussi de découvrir l’ancien atelier dans un état tel, que l’artiste semble s’être absenté seulement quelques instants avant votre arrivée. Plus qu’une reconstitution pour ce musée inaugurée en 1949, c’est un véritable voyage dans le temps. De cet atelier, vous pouvez rejoindre le jardin intérieur et partir à la recherche des nombreuses merveilles en bronze, de toutes les tailles, parfois cachées au milieu de l’imposante végétation. N’hésitez pas à aller au bout du jardin, il y a des sculptures magnifiques partout.

À l’intérieur, le grand hall dit hall des plâtres accueille les œuvres monumentales en plâtre d’Antoine Bourdelle comme Monument au général Alvéar, La France, Le Fruit, Sapho, Centaure mourant et Héraklès archer que vous pouvez également voir en bronze sous les arcades du premier jardin cité précédemment. Des œuvres fascinantes pour un musée peu fréquenté car peu connu. À l’instar de Rodin qui voulait créer son propre musée, Antoine Bourdelle vu son souhait exaucé pour le plus grand plaisir des visiteurs.

La rue de Rennes

Montparnasse haut de la rue de rennes cycliste

La Rue de Rennes est la rue commerçante majeure de Montparnasse. Elle tient son nom de la ville de Rennes en Bretagne, région desservie par la gare qui s’appelait autrefois… gare de Rennes. Cette influence se retrouve dans les nombreux restaurants aux alentours autrefois tenus par des bretons.

Relativement récente, elle est le fruit des travaux haussmanniens entamées sous le second Empire au milieu du XIXème siècle. À l’origine, la rue de Rennes était censée rejoindre directement la Seine, en contrepartie, il fallait détruire le Collège des Quatre Nations qui abrite notamment l’Académie Française. Il fut donc décidé de ne pas percer au nord du Boulevard Saint-Germain. Autrement, depuis le haut de la rue de Rennes, vous auriez pu apercevoir directement le pont des arts reliant au Louvre.

Une des conséquences loufoques est la numérotation des immeubles qui ne commence… qu’au numéro 41, du fait de l’absence de ce fameux troisième tronçon. C’est plus facile pour visiter Montparnasse et se repérer lorsqu’on en est conscient.

Le cimetière du Montparnasse

Montpanasse Cimetière Statue Génie et tour montparnasse

De tous les cimetières parisiens, celui de Montparnasse est l’un des trois les plus connus avec celui du Père Lachaise à l’est et celui de… Montmartre. Comme ces derniers nommés, de nombreuses personnalités sont enterrés dans celui qui s’appelait à l’origine le cimetière du sud.

Pour les retrouver, il existe des cartes vous indiquant la position des tombes les plus demandées. Elles sont accrochées et mises à dispositions des visiteurs près des portiques aux entrées principales. En cherchant, vous pouvez ainsi trouver celle de Baudelaire, de Serge Gainsbourg, de Sartre, de Simone de Beauvoir et de Maupassant.

Outre les hommages et les tombes, certaines œuvres valent aussi qu’on s’y intéresse comme la statue du Génie du sommeil éternel sur la place centrale et la Tour du moulin de la charité classée monument historique, vestige de l’un des nombreux moulins à farine du sud de Paris.

La rue de la Gaité

Il serait dommage de venir visiter Montparnasse sans se rendre rue de la Gaité, un incontournable de ce quartier. Elle porte bien son nom puisque ancienne voisine de la barrière d’octroi, elle était bordée de guinguettes, bals et salles de spectacles. Aujourd’hui, entre la grande avenue du Maine et la rue Edgar Quinet, elle abrite toujours des théâtres réputés (6 plus 3 aux abords), de nombreux restaurants… et des sexshops. Montmartre à Pigalle, Montparnasse à la rue de la Gaité.

L’église Notre-Dame des Champs

Montparnasse église Notre Dame des Champs

L’église Notre-Dame des Champs apporte un magnifique éclairage sur l’histoire de ce quartier de Paris à l’époque gallo-romaine. Tout proche de celle que vous pouvez admirer au 91 boulevard du Montparnasse se tenait un temple romain dédié à Mercure, dieu des voleurs, des voyages et dieu du commerce, en particulier du commerce… des grains.

Lorsque le bassin parisien se converti au christianisme, le temple entouré de vignes est dédié à Marie et prend le nom de Notre-Dame des vignes. Encore une fois, on peut comparer Montparnasse et Montmartre pour cet aspect. Plus tard, lorsque les vignes sont arrachées l’église est renommée Notre-Dame des Champs, probablement pour rendre hommage au temple originel dédié à Mercure.

Cette église de style roman est aussi splendide à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il suffit de se laisser tenter et d’y pénétrer pour le découvrir. De plus, rentrer dans une église est toujours une excellente opportunité pour se reposer, surtout lorsque l’on est en train de visiter Montparnasse. Profitez-en pour admirer tous les tableaux et les peintures murales.

La place Pablo Picasso

Montparnasse carrefour boulevard du Montparnasse et boulevard raspail

Les urbanistes peuvent s’écrier, la place Pablo Picasso n’est pas véritablement une place mais un carrefour. À l’intersection des boulevard Raspail et du Montparnasse, elle est plus connue sous le nom de Vavin, desservi par la station de métro éponyme.

Cette place est le véritable cœur historique de Montparnasse et est un condensé de ce magnifique quartier. Avec ses historiques cafés-restaurants La Rotonde, Le Dôme et, à proximité immédiate, La Coupole et Le Select, ses cinémas et ses somptueux immeubles haussmanniens, elle vous transporte dans le Montparnasse d’alors.

Visiter autour de Montparnasse

Raspail piste cyclable du boulevard menant à Denfert Rochereau

Cette plaque tournante du Sud de Paris vous permet de rejoindre à pieds, en métro ou à vélo de nombreux sites touristiques situés à proximité. Parmi eux, la très populaire place Denfert-Rochereau qui abrite en son sous-sol les Catacombes de Paris. Pour la rejoindre, il vous suffit de remonter le boulevard Raspail depuis la place Pablo Picasso. Votre court trajet sous les arbres qui borde le trottoir vous fait passer devant une école d’architecture au design moderne, mais aussi devant la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Levez les yeux pour admirer certains bâtiments exceptionnels en pierre.

Si vous décidez de descendre le boulevard Raspail depuis Vavin, vous atteindrez au bout d’une centaine de mètres, la place le Corbusier marquée par l’historique hôtel Lutetia et le Square Boucicaut, derrière lequel se trouve le Bon Marché.

Enfin, si les étudiants du Quartier Latin venaient faire de la poésie au « Mont de Parnasse » c’est parce que l’autre grand quartier de la rive gauche parisienne se trouve à proximité avec comme porte d’entrée, le jardin du Luxembourg. Le meilleur moyen pour si rendre est de descendre la rue de Rennes jusqu’à la station de métro Saint-Placide et de prendre la rue de Vaugirard vers l’ouest.

Visiter Montparnasse ou Montmartre ?

Deux quartiers, une rivalité de plus de cent ans et de nombreuses comparaisons. Montmartre au nord, Montparnasse au sud, chacune abritant des artistes, des cabarets et sont des lieux de vie chaleureux. Montmartre a su préserver son attrait touristique, et attire toujours plus de visiteurs, à raison. Parcourir ce quartier est une promenade dans le temps, loin du tumulte de la ville.

Mais visiter Montparnasse propose des avantages que n’a pas son rival. Facilement accessible en transport en commun, en train, à pieds ou à vélo, elle est un carrefour essentiel pour qui veut découvrir Paris. Ses nombreuses stations de métro vous amènent aux quatre coins de la capitale, dont Montmartre grâce à la ligne 12 qui est directe. De plus, avec la gare, de nombreux hôtels se trouvent à proximité et bien plus abordables que sur la butte.

La visite guidée de Montparnasse

Montparnasse Cimetière allée principale vers statue génie du sommeil

Sur environ 4,5km, parcourez l’ensemble des monuments et sites touristiques dont je vous ai parlé dans cet article. Au départ de la place Pablo Picasso, jusqu’à Denfert-Rochereau avant de pénétrer dans le cimetière du Montparnasse. Le parcours vous fait découvrir les tombes emblématiques avant de retrouver un peu de vivant en prenant l’ensemble de la rue de la Gaité. Par la suite vous pouvez visiter l’église Notre-Dame des Champs avant de retrouver une portion du boulevard Raspail en passant par les petites rues. Arrivés au croisement de la rue de Vaugirard et de la rue de Rennes, vous remontrez l’artère commerçante dominée par la tour Montparnasse. Patience, vous allez y arriver. Mais avant, petit détour par le Musée Bourdelle. La visite se termine aux pieds de la Tour ou vous n’avez plus qu’à monter si vous le désirez, ce que je vous conseille vivement en fonction de la météo.

Ce parcours pour visiter Montparnasse efficacement est réfléchi pour que vous voyiez l’ensemble des points d’intérêts de ce quartier magnifique. Il faut compter environ 3h pour tout effectuer avec votre guide.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Où voulez-vous aller?

Rechercher
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type

Connexion